autre est une confidence sur un parcours, le témoignage qu'être soi ne correspond pas toujours à une case. C'est de mon parcours qu'il s'agit, celui d'une danseuse. Avec au départ, un rêve qui a guidé mes choix, qui a orienté mes goûts et qui m’a souvent confrontée à la case autre justement.

J’ai envie d’un spectacle qui va à la rencontre de l’humain. J’ai envie de gratter l’énergie, celle qui est en chacun de nous, celle qui nous anime, qui nous traverse, qui semble en sommeil parfois mais qui est bien là, celle qui nous aide à sortir des coups-durs, celle qui nous transporte et nous fait avancer. Un peu comme l’énergie d’une dynamo : on pédale, on en produit beaucoup et à un moment quand on s’arrête, l’énergie perdure, nous dépasse et nous aide.

Nos parcours de vie témoignent de ces tumultes d’énergie, des chemins de traverses, des chutes et des rebonds. Des vies extraordinaires lorsqu’on les regarde de près. C’est le sujet même de      autre.


Chorégraphiquement, la contrainte d’un espace de 4m de diamètre avec une très grande proximité du public est un véritable enjeu. Le parcours est raconté par le corps en présence, le corps en mouvement, la musique, les mots, les mots dits chantés ou enregistrés. Tout en considérant le syncrétisme d’expérience, de formation, la danse est telle qu’elle est à un moment-même nourrie des diverses influences du fil de la vie. Pas toujours conforme à ce qu’on attendait de soimême ni conforme à ce que les autres auraient bien aimé que vous fassiez afin qu’ils vous donnent leur aval.


La gageure de      autre, c’est de parvenir à dépasser certains poncifs non seulement en naviguant entre un parcours personnel et la possibilité d’identification du spectateur, mais aussi par le recours à l’humour et à l’autodérision. Un regard à la fois bienveillant et amusé, jamais amer même si certains événements ont pu être douloureux. Un regard qui met l’accent sur cette énergie qui traverse et accompagne.


En présentant       autre, j’espère que certaines audaces se découvriront. Chacun se reconnaitra à sa manière dans l’énergie que le corps et la tête sont capables de déployer. Nous sommes plein de ressources, nous sommes bâtis de résiliences. Mon métier regorge de variantes, j’aime lui attribuer la générosité et le partage ; Je souhaite que ce spectacle en témoigne.


Nous sommes en 2020. Tout fotte, tout bouge, tout change. Proposer une création aujourd’hui a une couleur diférente. Les repères sont questionnés, l’avenir incertain. Encore un rebondissement de la vie…

Bien sûr, le sujet de      autre m’a tiraillée… A-t-il un intérêt dans un contexte aussi rugueux ? Oui, bien sûr c’est évident, parce que ce qui compte dans cette création c’est l’énergie qui en émane.


Cette histoire, c’est la nôtre.

en création

tout public

durée : 1 heure

distribution

de et avec

Virginie BARJONET


mise en scène

Estelle OLIVIER


création musicale et interprétation

Boris TROUPLIN

Laurence MOLETTA


scénographie et lumière

Florent OLIVA


costumes

Maïté CHANTREL


crédits photos

Cie Dynamo


production et diffusion

Delphine TEYPAZ

administration@cie-dynamo.fr



production

Cie Dynamo


coproduction

Travail en cours


aides et soutiens

Département de la Loire

Région Auvergne-Rhone-Alpes

Ville de Roanne (42)

LeLABO, pôle de création artistique de Roanne

SPEDIDAM (en cours)

ADAMI (en cours)

Fonds SACD musique de scène (en cours)